Chantier À la veille de déposer une grille de critère sur les academic research paper toitures végétales, la Régie du Bâtiment du Québec (RBQ) inquiète certains acteurs du milieu des toits verts. Jusqu’à maintenant ignorés par le Code national du bâtiment, les nouvelles réglementations pourraient alourdir le processus administratif d’approbation de projets et inciter les promoteurs ou les architectes à délaisser les toits verts.

Et pour cause, certains projets de toits verts ont récemment été bloqués temporairement et certains même définitivement.

 

« Il y a des rumeurs selon lesquelles la RBQ va interdire la construction de toitures vertes sur tout bâtiment existant, et cela, même si le bâtiment proposé est capable d’accueillir un toit vert », Owen Rose dans l’article de Mathias Marchal, paru dans le journal Métro, le 2 juillet 2014

Du côté de la RBQ, on se veut rassurant en insistant sur le fait que les nouvelles réglementations serviront à faciliter l’acceptation des projets, étant donné qu’ils seront mieux encadrés du point de vue de la santé, de la sécurité et de la protection contre les incendies.

Histoire à suivre donc!

Lire l’article de Mathias Marchal, dans le journal Métro, paru le 2 juillet 2014

http://journalmetro.com/actualites/montreal/519214/peril-sur-les-toits-verts/

Lire l’article d’Isabelle Porter, paru dans Le Devoir, le 28 juin 2014

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/412197/les-toits-verts-ces-indesirables